Normandie Ecologie Seine Transport Histoire Economique

Circuits touristiques personnalisés en petit groupe

Les ponts en Seine-Maritime (76)

Rédigé par NESTHE Aucun commentaire

La Seine-Maritime est un département qui borde la Manche et qui s'étire depuis le Cap de la Hève au-dessus de la Seine et s'éteint peu après Rouen en direction de Paris. Avant 1955, elle s'appelait la Seine-Inférieure.

Aujourd'hui la Seine-Maritime héberge plus du tiers de la population de la nouvelle région Normandie, soit plus d'un million deux cents cinquante mille habitants en 2013.

Cette position allongée au-dessus de la Seine coupe naturellement le département de Seine-Maritime de toute relation terrestre avec les territoires voisins au sud de la Seine. Jusqu'à la construction du Pont de Brotonne en 1977, le seul pont permettant de traverser la Seine entre Rouen et la mer était le pont de Tancarville.

Le Pont de Tancarville.

Le Pont de Tancarville a été mis en service le 2 juillet 1959 et a signé la mort du bac de Seine, dommage de guerre, reliant Berville-sur-Mer, au sud de la Seine (département de l'Eure) au Hode en Seine-maritime.

Lors de sa mise en service, le Pont de Tancarville, avec une travée centrale de 608 mètres, était le plus long d'Europe. Aujourd'hui, il reste un record national. L'ensemble pèse 7 500 tonnes.

Ses deux pylônes ont une hauteur de 123 mètres et soutiennent environ 6 000 tonnes d'ouvrage. Le pylône rive gauche (sud) a une profondeur de 28 mètres en raison de la nature marécageuse des sols (proximité du marais-vernier). Celui de la rive droite "se contente" de 18 mètres.

Le Pont de Tancarville est un pont suspendu à haubans dont la maquette a fait l'objet de tests en soufflerie pour tester sa résistance aux tempêtes océaniques puisqu'on voit la mer, au-delà du Havre, depuis sa travée centrale. Les haubans sont reliés aux extrémités à des blocs d'ancrage dont le plus gros des deux à des dimensions semblables à celles de l'Arc de Triomphe (de la place de l'Etoile à Paris) et pèse 36 000 tonnes.

Le Pont de Brotonne à l'est de Caudebec-en-Caux.

Sa mise en service date de 1977. Il a signé la fin de deux bacs en Seine, ceux de Caudebec-en-Caux et de la Mailleraye. A cette époque, la seule autoroute qui quitte Paris vers l'ouest est l'A13. Etant donné la forme du département de Seine-Maritime, le Pays de Caux, qui constitue l'essentiel du territoire, est sans accès direct à une voie de communication vitale pour son développement. Sa construction répond donc prioritairement à ce besoin de désenclavement.

Le pont de Brotonne est un pont à haubans (à structure en éventail) dont la portée de la travée centrale (en béton précontraint) est de 320 mètres, record mondial en 1977. L'épaisseur de cette travée est de 3.5 mètres. Ses pylônes font deux mètres de plus que ceux du Pont de Tancarville, soit 125 mètres chacun. Le tirant d'air du pont (espace entre le niveau de la Seine et la travée centrale) est de 50 mètres, pont au format dit "maritime".

Le Pont de Normandie en baie de Seine.

Sa mise en service date de 1995. Il permet de relier Le Havre à Honfleur directement, sans passer par le pont de Tancarville, se situant à 25 km du centre ville du Havre.

Le Pont de Normandie est le plus long pont suspendu au monde pendant 4 années avec une travée centrale de 856 mètres. Au format maritime, ce pont accueille 4 voie de circulation automobile, deux pistes cyclables et deux trottoirs pour les piétons avec une largeur totale de 23,60 mètres.

Ses différents records sont battus soit par le pont de Tartara au Japon (4 ans plus tard) soit par le viaduc de Millau en France.

Fil RSS des articles de ce mot clé